Le rôle des chats sur la base opérationnelle de l’Île Longue

Médiateam/ juillet 13, 2018/ Notre Actualité

Le rôle des chats sur la base opérationnelle de l’Île Longue

 

Un recensement ferait état d’une centaine de chats vivant en liberté sur la base opérationnelle de l’Ile Longue. Depuis toujours, hommes et chats ont appris à cohabiter, chacun jouant leur rôle.

En effet, la présence de chats à l’Ile Longue est indispensable. Elle permet de neutraliser naturellement les nuisibles, notamment les rats, qui attaquent et grignotent les réseaux. Nourris de temps en temps mais laissés en liberté, le service environnement a cependant été alerté d’une surpopulation d’animaux, pouvant devenir problématique.

« Une population trop importante peut provoquer des affrontements entre les chats et entraîner le développement de maladies entre eux. Il est donc nécessaire de réguler la population. En mai 2018 nous avons fait appel à un organisme professionnel pour nous accompagner dans la gestion saine des animaux sur l’Ile Longue. »

Avec le soutien du GSBdD, une convention a ainsi été signée avec « adopteunchat.org » le 31 mai 2018. L’association assurera désormais un suivi régulier de la population féline en stérilisant certains animaux et en fournissant suffisamment de nourriture pour nourrir régulièrement les chats. En effet, les nourrir est essentiel pour les garder en bonne santé et favoriser une bonne coexistence avec les hommes. « Cela n’ôte en rien leur instinct de chasseur. » assure un bénévole de l’association.

Le 15 juin dernier, l’association a rapporté trois chats à l’Ile Longue, désormais stérilisés. D’autres chats seront stérilisés dans les mois à venir.

L’association adopteunchat.org

Isaac, 16 ans, est co-président de l’association. Auparavant bénévole dans différentes structures, il remarque qu’elles ne prennent en charge que les chats abandonnés, 

au détriment des chats de rue. Il décide alors de lancer, fin 2017, sa propre association, dédiée à la gestion et à la stérilisation massive des chats libres.

Il s’appuie sur la population urbaine pour identifier les chats libres et s’en occuper. Grâce au réseau urbain, adopteunchat.org assure donc une gestion saine de la population féline de la rive droite de Brest. « Avec l’aide de bénévoles nous les nourrissons pour les garder en bonne santé, et éviter les bagarres, les soignons lorsque cela est nécessaire et faisons de la stérilisation massive pour contrôler la population. C’est grâce au bénévolat et aux collectes de fond avec les magasins U que l’association peut mener à bien sa mission.»

 

Service de communication | Base Opérationnelle de L’Île Longue

Share this Post