Diffamation, une plainte déposée.

Médiateam/ juin 25, 2018/ Notre Actualité

Les réseaux sociaux sont un merveilleux moyen de communiquer, d’échanger, de partager des points de vue. La critique est toujours intéressante et on ne peut pas plaire à tout le monde. Mais lorsque les critiques sont fausses, qu’elles ne reposent pas sur des faits réels, cela s’appelle de la diffamation. Et sur les réseaux sociaux, c’est de la diffamation publique. L’auteur s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 12 000 € et des poursuites civiles.

Depuis l’ouverture de l’association, nous sommes la cible de nombreuses attaques, notamment sur les réseaux sociaux, la plupart provenant d’autres associations et de leurs bénévoles. Nous avions décidé de ne pas y répondre. Maintenant, devant la violence des attaques, nous ne pouvons plus rester sans réaction.

Déjà une première plainte de déposée pour diffamation.

Nous ne sommes pas contre la critique, elle est constructive, mais nous refusons de servir de défouloir. Nous n’avons pas ouvert pour faire concurrence aux autres associations. Nous sommes là pour apporter une expertise et un service qui n’existaient pas. Bien évidemment, nous ne travaillons pas tous pareil et c’est heureux. Nous proposons une protection animale disruptive, nous préférons nous concentrer sur la stérilisation des chats libres et apporter des soins aux animaux les plus en détresse. Grâce à nos adhérents, nous sauvons les animaux dont personne n’a voulu. Dénigrer AdopteUnChat.org, c’est dénigrer les femmes et les hommes qui composent cette chaîne d’espoir pour des dizaines d’animaux.

Il est maintenant temps que les attaques cessent et que les menteurs se taisent. Il n’y aura plus d’arrangement avec la vérité. Tout mensonge fera désormais l’objet d’un dépôt de plainte. Finies les campagnes permanentes AdopteUnChat.org-bashing. Une première plainte a été déposée cet après-midi pour diffamation.

Nous sommes bénévoles et œuvrons en permanence pour le bien-être animal, notre engagement pour les animaux ne peut pas être démenti. Nous n’acceptons plus que notre travail, notre honneur ou notre probité soit mis en doute par des délinquant.e.s derrière un clavier. Encore moins lorsque les attaques sont personnelles, qu’elles touchent les proches et leurs familles.

Ne croyez pas ce que vous lisez, demandez nous. | AdopteUnChat.org

Share this Post