Assemblée générale ordinaire 2020

Ce samedi s’est déroulée l’assemblée générale ordinaire de l’association. Pour l’occasion, nous avons expérimenté la participation à distance. En cette période de confinement, il ne pouvait en être autrement.

Dans un premier temps, l’assemblée a validé notre changement de siège social et nous en avons profité pour mettre à jour nos statuts. Ces changements seront bientôt accessibles sur le site du journal officiel.

Rapport d’activité

Nous avons ensuite présenté le rapport d’activité, dont nous vous faisons partager un résumé à travers ces 4 graphiques. Des prises en charge en hausse de 23% par rapport à 2018 et surtout une hausse importante des cas complexes. Nous en profitons au passage pour remercier nos vétérinaires sans qui rien ne serait possible.

* Les animaux relâchés sont des chats sauvages rentrant dans le cadre de conventions avec les pouvoirs publiques, ils sont stérilisés et identifiés au nom de l’association. Ces populations sont ensuite surveillées par des nourrisseur.euse.s bénévoles. Environs 150 chats libres sont nourris quotidiennement par l’association.

Rapport Financier

Quant au rapport financier, la saine gestion de l’association permet un résultat positif pour sa deuxième année d’exploitation. Toutes les factures sont payées et tous les animaux soignés. Notre développement est proportionnel à nos ressources. Plus nous avons de dons, plus nous accueillons d’animaux. Nos ressources sont encore très limitées, cela provient du fait que nous ne comptons pas sur les adoptions. La participation aux frais que nous demandons aux adoptants ne couvre jamais les frais réels que nous avons eu sur les animaux, ces frais pouvant parfois être très importants. Contrairement aux associations comme la SPA et les refuges traditionnels qui se financent en grande partie avec les adoptions, notre association ne fonctionne qu’avec les dons et le mécénat. Pour cette raison, nous remercions tous nos donateurs pour leur aide précieuse. Grâce à eux, nous sauvons littéralement des vies.

Prospective

Concernant la prospective, nous poursuivons le développement du centre de soins et aménageons nos nouveaux locaux de Châteauneuf-du-Faou. Nous aimerions pouvoir ouvrir une 1ère tranche au public dès septembre, mais les événements actuels ralentissent considérablement les délais. Nous vous rappelons que l’aménagement des locaux est financé par du mécénat, vos dons ne servent que pour les animaux.

Notre ambition ne faiblit pas, nous voulons offrir aux animaux sans maître le refuge dont ils ont besoin et si nous souhaitons grandir, c’est pour accueillir encore plus d’animaux. Si nous allons aussi vite c’est parce que, chaque jour, nous refusons des prises en charge. En choisissant de faire de notre refuge un centre de soins, nous savions que ce serait difficile, nous le mesurons tous les jours. Mais quand on voit la reconnaissance de nos pensionnaires, pour rien au monde nous ne changerons notre objectif. Etre un centre de soins est une énorme responsabilité, de nos actions dépendent des vies. C’est une épreuve souvent, très dure même parfois, mais une évidence toujours.

Une situation difficile dans l’avenir

Cette période est difficile, pour vous, pour nous. Les restrictions qui s’imposent vont priver le refuge des grandes collectes d’avant l’été. Nos stocks sont très faibles et quand nous sortirons de cette crise, ils seront à zéro. L’avenir du refuge va dépendre de notre capacité à faire face, de nos partenaires, de nos donateurs, de vous. Les dernières semaines étaient compliquées, les suivantes s’annoncent plus dures encore. Nous aurons besoin de vous.

Merci à vous toutes et à vous tous pour votre soutien, votre engagement à nos côtés.

Vous aimerez aussi...