Les abandons se succèdent au refuge.

Médiateam/ mars 19, 2018/ Notre Actualité

Les abandons se succèdent au refuge. Il vient d’atteindre sa capacité maximum.

Nous avons accueilli un tout petit cochon d’Inde très maigre et surtout très jeune. C’est une bonne âme qui nous l’a déposé, le sauvant d’une vie misérable. On la remercie pour son geste généreux.

Dimanche, c’est une femme sans scrupule qui s’est présentée à nous, manipulatrice, menteuse. Avec un tel profil psychiatrique, on ne peut pas discuter. Elle voulait se débarrasser d’une jeune chatte gestante comme on se débarrasse d’un mouchoir souillé. La pauvre petite d’à peine 7/8 mois, pourtant adorable, montre des signes de mauvais traitements. Nous l’avons accueillie malgré notre manque de place, l’urgence de la situation le nécessitant. Devant son jeune âge et sa fragilité, il a été décidé de mettre un terme à sa grossesse. La décision qui a été prise était la bonne car la minette attendait deux gros bébés, l’accouchement aurait pu s’avérer fatale pour la maman. Nous l’avons récupérée au refuge et nous la proposerons prochainement à l’adoption.

Share this Post