AdopteUnChat.org | Lettre d’information n°4 du 16 juin 2018

Médiateam/ juin 16, 2018/ Notre Actualité

Ils ont été adoptés !

C’est à présent confirmé, la petite Réglisse a été adoptée, elle trouve ainsi un foyer après des mois de soins suite à ses fractures de la mâchoire. Une adoptante qui saura lui donner tout l’amour et l’attention dont elle a besoin.

Salem est lui aussi parti dans sa nouvelle famille, nous lui souhaitons beaucoup de bonheur dans son nouveau foyer.

Après 3 semaines de soins, Cocotte est finalement retournée chez sa nourrisseuse qui a décidé de l’adopter. Cette petite chatte, arrivée au centre de soins avec une tumeur de 360 gr, s’en est sortie in extremis. Nous en avons profité pour la stériliser et l’identifier.

Moïse, le petit lapin angora, abandonné dans un carton, a été adopté. Il va recevoir tous les soins qu’il mérite, vivre en liberté et, cerise sur le gâteau, il a même trouvé une copine ! Il vient d’être stérilisé et nous avons plein de nouvelles avec son adoptante.

Adoption en cours pour Oscar, notre petit cochon d’Inde. Il a bien grandi depuis son arrivée au refuge, il devrait partir dans les prochains jours dans son nouveau foyer.

 

Ils nous ont quittés

Pirate n’était pas si vieux, mais il avait fait de son quartier son territoire. Ce chat des rues n’était pas forcément sauvage, mais il faisait régner la terreur auprès des autres chats. Il avait de nombreux soutiens dans le quartier, beaucoup de gens le nourrissaient, ce qui rendait sa localisation et donc sa capture difficile. Cela faisait plus d’un an que nous cherchions à l’attraper. Grâce à la complicité d’habitants, nous avons fini par l’attraper, mais le pauvre animal était dans un état terrible. De nombreuses plaies, des abcès purulents et la gorge à vif, un morceau de peau en décomposition pendait de son cou. Porteur du FIV (sida du chat) et positif au FeLV (leucose), il a malheureusement fallu mettre fin à ses souffrances.

Le FeLV (leucose féline) est un virus qui infecte le chat et se transmet très facilement par la salive (morsures, gamelles communes…), les selles et les urines (litières communes), le sang (bagarres, transfusions), les contacts sexuels, et de la mère au fœtus ou au chaton. La plupart des cas est diagnostiquée en clinique en quelques minutes, grâce à un test rapide. Ni le chien, ni l’humain ne peuvent être infectés par le FeLV.

Mais combien d’autres chats a-t-il infectés ? Car Pirate était un sacré bagarreur et les mâles non castrés qui croisaient sa route n’étaient pas à la fête. Pirate ne se contentait pas de les chasser, il les pourchassait, il cherchait en permanence l’affrontement avec ses congénères. Aujourd’hui, il nous manque dans le quartier, on s’attend toujours à le croiser. Il aura eu une vie très dure dans la rue et nous aurions tellement aimé lui donner une retraite au chaud et entourée d’amour… Repose en paix Pirate.

Rocco était sauvage, mais c’est vers l’humain qu’il est venu chercher refuge quand il n’en pouvait plus. Rocco était trop malade pour être sauvé et c’est entouré d’amour qu’il s’est endormi.

Il y a des mois difficiles et c’est toujours terrible pour nous de ne rien pouvoir faire pour sauver un animal. Pourtant lorsqu’ils s’endorment, ils ne souffrent plus, ils en ont fini de leur vie d’errance. Alors on se dit que c’est mieux pour eux, mais on garde cette peine au fond de notre cœur, c’est cette peine qui nous permet de sauver plein de Rocco, de Pirate, de Hope ou encore d’Angel… c’est cette volonté qui nous pousse à sauver d’une mort parfois imminente des Cocotte, des Réglisse, des Maria ou encore des Goliath.

 

Ils sont arrivés au refuge !

Nous avons accueilli Maria, petite chatte de 6 ans récupérée très faible. Elle n’avait pas pu mettre bas et nous avons sorti 5 bébés morts de son ventre. Nous l’avons soignée pour une infection utérine, de nombreux abcès, des coupures sur les pattes arrière, dues sans aucun doute possible à des fils barbelés, et un gros problème de peau, la petite était couverte de puces. Elle va mieux et devrait prochainement rejoindre la chatterie.

Mario nous a été confié par le SUPER U de Guipavas, dans le cadre du partenariat que nous avons avec le magasin. Il avait profité des travaux pour s’introduire dans les réserves où il faisait un carnage. Il a été soigné car il présentait un abcès sur la tête et était couvert de parasites.

Est également rentré au centre de soins un gros mâle en détresse, Goliath. Ce chat de 5 ans a vécu un véritable enfer dans la rue. Il a été recueilli avec un gros coryza, une gingivite, et un ulcère buccal, il était couvert de parasites et a été testé positif au FIV (sida du chat). Il y a une semaine nous avions même évoqué sa fin prochaine, mais Goliath est un battant et, avec l’aide d’un nouveau traitement, son corps a enfin réagi. Il n’est pas sorti d’affaire pour autant, son pronostic vital est toujours engagé. Nous ne manquerons pas de vous donner de ses nouvelles dans les prochaines lettres d’informations.

Nous avons également recueilli Choupette, une lapine de 3 ans maltraitée et terrorisée par ses anciens propriétaires. Elle nous a été confiée après avoir été sauvée par des gens formidables qui lui ont au final sauvé la vie.

 

Stands d’information et de collecte

Le 19 mai 2018, nous avions le plaisir de retrouver toute l’équipe de la Biocoop de Concarneau et de pouvoir présenter aux adhérents l’unité sanitaire que nous avons pu acheter grâce à leur don. L’occasion de les remercier et de dire combien de tels dons sont importants pour nous. Nous avons également pu discuter des responsabilités et des obligations des propriétaires de chats,puis nous avons dispensé beaucoup de conseils.

Le vendredi 25 mai et le samedi 26 mai 2018, nous avons réalisé une collecte aux Halles de Recouvrance, plus précisément au magasin U Express. Ce fut l’occasion de prendre des contacts auprès des habitants du quartier et de dispenser conseils et informations.

Le 2 juin 2018, c’était notre dernière collecte avant l’été et c’est au SUPER U de Guipavas que nous nous sommes installés pour la journée. Une collecte, mais aussi un stand d’information où les Guipavasiens ont pu apprécier notre degré d’expertise et notre professionnalisme.

 

Les collectes servent à récupérer de la nourriture pour les animaux du refuge, nous avons aussi besoin de produits d’entretiens pour faire le ménage, la vaisselle, les lessives et la désinfection du refuge. La majeure partie des collectes sert au nourrissage des chats abandonnés, livrés à eux même dans la rue.

Sur les 1 130 kg de nourriture collectés durant les deux weekends de collecte, 850 kg ont déjà été dispatchés chez les nourrisseurs bénévoles de l’association, sur les différents points de nourrissage que nous gérons, et pour dépanner d’autres associations, comme les Chats Conquétois.

Une centaine de kilos de nourriture pour chien a également été remise au Secours Populaire afin d’être distribuée à leurs bénéficiaires. AdopteUnChat.org par son réseau gère 165 chats libres chaque jour.

 

Conventions et partenaires

Nous venons de signer une convention avec le ministère des armées pour la gestion des chats libres de la base opérationnelle de l’Ile Longue. Nous avons commencé notre travail de recensement sur place et en avons profité pour stériliser 2 jeunes chats et une petite chatte. La gestion des chats libres sur le site est un travail sur le long terme. Ce travail est d’autant plus agréable qu’on constate toute la bienveillance du personnel envers les félins, résidents permanents de la base. Un accueil des plus chaleureux nous a été réservé et c’est avec un réel plaisir que nous retournerons régulièrement sur le site. Les chats que nous gérons sont très bien logés et en bonne santé, une harmonie qu’il nous faut maintenir en évitant une surpopulation et c’est par des stérilisations ciblées que nous maintiendrons cet équilibre.

 

Groupe FaceBook AdopteUnChat.org

Après maintenant 6 mois de fonctionnement, nous constatons que le groupe FaceBook de l’association ne tourne pas autant qu’on pouvait le souhaiter. Pas ou peu d’échanges, peu de réactions sur les articles et nous constatons aussi un manque de partage. Nous avons donc décidé de réduire cette présence sur les réseaux sociaux en fermant tout simplement le groupe. Nous vous invitons donc à nous suivre sur la page FaceBook de l’association. La fermeture définitive du groupe interviendra en fin d’été.

 

Fermeture du refuge jusqu’au 1er septembre 2018

Nous vous informons que nous fermons le refuge jusqu’au 1er septembre. Bien évidemment les animaux en soins restent pris en charge, mais nous ne faisons plus d’accueil, ni de sortie jusqu’à la prochaine rentrée scolaire. Nous devons faire des travaux au refuge, ce qui est impossible en période d’activité. D’autre part, deux de nos soigneurs partent en formation en Belgique durant tout le mois de juillet. Au programme de l’été, la création d’une nouvelle infirmerie et des stages à l’association Animaux en péril. La visite des refuges « Les petits vieux », « Sans collier » et « Carapace ». Nous ne manquerons pas de vous faire partager nos expériences à notre retour.

 

Recrutement de bénévoles en septembre

Nous avons reçu plusieurs demandes de bénévolat. Une réunion

 d’information aura lieu dans le courant du mois de septembre pour toutes les personnes ayant manifesté leur intérêt. Nous sommes effectivement en recherche de bénévoles pour différentes tâches nécessaires au bon fonctionnement de l’association.

Alors si vous êtes intéressés, inscrivez-vous grâce au formulaire de contact !

Share this Post